L’économie marocaine face à la crise Covid-19

le Maroc face à une crise inédite

Le Maroc, comme un pays en voie de développement, a beaucoup plus souffert durant la période de la pandémie du Coronavirus, selon le ministre de l’économie, M. Mohammed Benchaaboun, le pays perd chaque jour pendant le confinement 1 Milliard de Dhs. Chose qui va entrainer plusieurs répercussions sur des niveaux différents à savoir la croissance économique, l’emploi, la pauvreté et les dettes… Donc quelles sont les aboutissements causés jusqu’à maintenant par cette crise ?

Concernant la croissance économique, la Banque Mondiale (BM) prévoit une baisse de 4% en 2020 par rapport à 2019. Cela est due à la diminution et la suspension au cours du confinement de plusieurs activités essentiellement le secteur de l’automobile, 27% des exportations du Maroc, qui a reculé de 36,12% à la fin d’Avril.

Selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AVIAM), 33.825 immatriculations ont été écoulées à fin avril 2020 contre 52.948 à la même période de 2019. Et sans oublier l’annulation de projet de “Renault” au Maroc qu’était le lancement des plusieurs filiales dans différentes villes à cause de cette crise, donc une opportunité perdue qui pourra être un nouveau moteur social et économique.

Pour le tourisme, 7% de PIB, a vraiment connu et connait encore une période difficile et néfaste causée des dégâts sine qua non à savoir une diminution importante des recettes touristiques de 68,8% en Mai 2020 par rapport à la même période en 2019, une demande très faible surtout au niveau des villes touristiques comme Marrakech, Fès et Agadir. Tous ces pertes ont dégagé des conséquences sociales terribles.

تدوينات ذات صلة
التضخم

Le taux de chômage est prévu d’augmenter de 9,2% en 2019 à 14,8% en 2020 (selon l’HCP) à cause -premièrement- de certaines décisions prises par le gouvernement qui permet juste aux ces secteurs publics : éducation, santé et la sûreté nationale d’embaucher durant les trois années prochaines; mais deuxièmement de nombreuses entreprises ont choisi de licencier des centaines des employés comme par exemple la RAM (l’abandon de 800 emplois dont 150 pilots). Tous ces indices menacent de pousser presque 1 058 000 des marocains dans la pauvreté.

تدوينات ذات صلة
العملة بين الانهيار والتخفيض

Pour résoudre certains désordres au niveau social ou économique, le Maroc fait recourir généralement à la dette (65% du PIB). Dernièrement, l’union Européenne à créditer le Maroc 300M Euro ai faveur de l’Office des aéroports et celui de l’électricité et de l’Eau.

L’économie marocaine face à la crise Covid-19

تعليق واحد

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *