Les rumeurs : virus mondiaux

Causes, conséquences et remèdes

« La rumeur est le plus vieux média du monde » Jean-françois Revel


Les réseaux sociaux et leur développement rapide hors du contrôle des individus – parfois – ont permis aux fake news en particulier, et aux rumeurs en général, de se répandre plus vite et plus que les vraies nouvelles, tant en termes de forme que de contenu. De plus, il n’est plus caché à quiconque le rôle de ces rumeurs en déformant ou en déplaçant le débat public sur des questions moins importantes qui reviennent parfois à la description de trivial, la rumeur, ce besoin immoral ralliant entre l’excès de méchanceté et la jalousie.

Ce phénomène se propage de plus en plus, et parmi les causes qui encouragent la propagation de cette mauvaise habitude dans notre société, l’ignorance où les personnes qui ignorent trouvent le plaisir à dire de mal d’autrui , et il est à noter que le virus de la jalousie attire l’attention de noircir la réputation des autres, et c’est ce que nous voyons très clair sur les réseaux sociaux. Aussi, l’excès du temps vide qui les conduisent à s’intéresser aux détails de la vie privée des autres et dire des mensonges sur les personnes qui les détestent .

Dans de tels cas, il n’est pas possible de parler uniquement du concept de “rumeur” ou de “fausse nouvelle”, mais nous sommes plutôt confrontés à un concept plus complet qui tente de recueillir les significations et les connotations des concepts précédents. La question ici est liée à la désinformation, qui n’est pas considérée comme un nouveau phénomène dans le domaine des médias, mais ce qui est nouveau c’est l’expansion de la diffusion de la désinformation et des fausses nouvelles et sa rapidité, grâce aux médias numériques. Face à ce fait accompli, il est devenu impératif pour les journalistes et les agences de presse fiables de reconsidérer leurs méthodes de travail, pour tenter de soutenir les efforts qui résistent à ce phénomène.

Toutes ces raisons mènent la haine dans la société et les problèmes entre les personnes, ainsi qu’elles affectent négativement sur le développement de la société. En effet, et afin de limiter les risques de propagation des rumeurs, il faut remplir le temps vide par des activités intéressantes comme la lecture pour éviter de faire face aux mauvaises nouvelles; l’État doit appliquer une loi pour arrêter toute personne engendrant des rumeurs, ainsi qu’il est important de sensibiliser les individus et la société en général aux dangers des fake news car c’est l’un des moyens les plus efficaces et efficients pour lutter contre ce type de contenus et de publications. Avec la conscience humaine des dangers des fake news et des rumeurs, il s’en éloigne progressivement.

De plus, le recours aux pages et sources officielles et fiables seulement est l’arme la plus importante pour lutter contre les fausses nouvelles, car à travers elles la validité des nouvelles en circulation est clairement démontrée ou non, d’autant plus que ces sources renforcent les nouvelles avec des documents officiels, des photos ou des vidéos, ainsi que tout destinataire d’une news, quelle que soit cette news, doit en vérifier l’authenticité avant de la publier et de la diffuser via des applications de transmission instantanée et/ou les médias.

Les rumeurs : virus mondiaux

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *